Menu

Les consignes à respecter dans l’utilisation d’un porte-vélos

Vous venez d’acquérir un porte-vélos dans le commerce, et vous tenez à vous renseigner sur le produit. Vous tombez sur le bon article qui retrace la démarche à suivre pour bien utiliser le matériel, soit un guide d’utilisation complet incluant les consignes à respecter dans son emploi. Pour une meilleure appréhension du porte-vélos, commencez par lire la notice. Chaque mécanisme possède des caractéristiques bien spécifiques. Il en va de même pour l’installation qui peut être assez déroutante. Sans parler du fait que, certains véhicules ne sont pas aptes accueillir correctement le dispositif, d’où l’importance de rajouter des accessoires de fixation complémentaire. Prenons l’exemple du mode de transport sur le toit qui requiert des barres pour l’accrochage. Dans l’utilisation d’un porte vélos, de nombreuses vérifications sont à réaliser avant de prendre la route, c’est ce que nous allons voir.

Ce qu’il faut faire avant de partir

On peut parler de consignes de sécurité, dont le but consiste à protéger les passagers à bord du véhicule.

  • Vérifier la fixation du porte-vélos : Si jamais les vélos basculent, c’est que la fixation n’a pas été renforcée au moment de l’attelage. C’est pourquoi, il est crucial de bien vérifier la fixation avant le départ. Le porte vélos comme les vélos ont besoin d’être fixés correctement. Pour découvrir les meilleurs produits sur le marché, faites votre choix via le site https://porteveloscomparatif.eu/. Il regroupe les best-sellers en matière de porte vélos. Cependant, n’oubliez pas de vérifier la compatibilité du dispositif avec la marque de votre voiture.  
  • Bien respecter la charge maximale indiquée : Pour chaque modèle, la charge maximale est mentionnée dans le fiche du produit. Pour voyager en toute sécurité, portez votre attention sur cette indication. Pour le THULE EuroRide pour 2 vélos qui ne supporte pas plus de 36 kg. Pour un porte vélos sur le toit, la charge admissible de la voiture est un autre aspect à considérer pour ne pas surcharger le toit. Par ailleurs, ce type en particulier est prévu pour transporter les vélos haut de gamme, or, ces derniers sont relativement lourds. Il faudra ainsi limiter le nombre de vélos à transporter. Pour un mode de fixation sur attelage, il faudra également vérifier que la charge transportée soit compatible avec le poids en flèche.
  • Assurer la visibilité à l’arrière du véhicule : En optant pour un modèle sur boule d’attelage, comme le THULE HangOn pour 4 vélos, l’installation gêne la visibilité à l’arrière du véhicule, en particulier les feux arrière et la plaque d’immatriculation. Un désavantage du porte vélos sur attelage qui sera pourtant, compensé par son côté pratique. Pour remédier à ce problème, il est recommandé d’installer une rampe de signalisation associé à un éclairage arrière avec le numéro minéralogique. Des accessoires complémentaires à disposer avant de partir avec vos vélos.
  • Contrôler régulièrement les attaches des vélos : Le contrôle devrait être un réflexe naturel à adopter, en utilisant un porte-vélos. Les sangles d’attaches doivent être bien serrées, même après des kilomètres parcourus. Pour cela, il implique de vérifier la tension des sangles.
  • Rester attentif au bruit suspect : Tout au long du trajet, gardez une oreille attentive au moindre mouvement et bruit qui se manifestent. Si besoin, arrêtez pour vérifier que les vélos sont bien en place, sans risque de basculement ou de chute.