Menu

Peut-on passer une nuit en tente dans les Alpes ?

Les nuits dans une tente dans les Alpes, tous les grands aventuriers et les amateurs baroudeurs en rêvent. De plus, cette chaine de montagnes dispose de coins intéressants, des paysages captivants, des lieux qui font rêver et qui donnent envie de grande découverte. On n’a donc qu’à bien s’organiser avec les amis, la famille ou son amoureux avant de partir. Néanmoins, il n’y a pas que les organisations qu’on doit faire. On doit aussi bien s’informer concernant les lieux et les règlements du camping. En effet, il y a des lois qui régissent le camping.

On ne peut pas camper n’importe où

En France, comme dans la plupart des pays européens, il y a des règlementations qui régissent le camping en plein air. Dans la plupart des cas, il y a des motifs écologiques, sécuritaires, commerciaux ou relatifs à la protection de l’environnement qui interdisent le camping dans la nature.

Il est alors impératif qu’on s’informe sur cette règlementation avant de partir dans les Alpes. En général, la loi interdit tout ce qui est camping sauvage. Cependant, il est possible d’en faire dans des lieux indiqués pour cela.

Pour avoir plus de renseignements à ce propos, on n’a qu’à voir le «décret n° 2015-1783 du 28 décembre 2015 relatif à la partie réglementaire du livre Ier du code de l’urbanisme et à la modernisation du contenu du plan local d’urbanisme » dans la section « Camping, aménagement des parcs résidentiels de loisirs, implantation des habitations légères de loisirs et installation des résidences mobiles de loisirs et des caravanes ».

Quelle différence entre bivouac et camping sauvage ?

Certes, la limite est floue entre bivouac et camping sauvage. Le bivouac est un campement éphémère dans un coin peu ou pas aménagé. Ce sont généralement les randonneurs ou tous ceux qui font des activités de plein air qui le font. On ne peut bivouaquer qu’une seule nuit au même endroit.

Le camping sauvage, quant à lui, est souvent pratiqué dans un lieu peu ou pas aménagé. En général, les personnes qui le pratiquent restent plusieurs nuits sur le même endroit.

Donc le mieux est de bivouaquer dans les Alpes et non de faire du camping sauvage sauf si c’est dans un lieu autorisé.